Savoir être. Savoir faire.
Agréé par  
Suivez-nous!

Septembre; on prévient en 7 causes…dont le cancer de l’ovaire


Septembre; on prévient en 7 causes…dont le cancer de l’ovaire

Septembre est l’un des mois importants en sensibilisation.  On compte sept causes connues (donc possiblement plus!).

Mois de sensibilisation à la santé au cancer chez les hommes
Mois de sensibilisation au cancer chez l’enfant
Mois du cancer des ovaires
Mois national de l’arthrite
Mois de la sensibilisation aux cancers du sang
Journée mondiale de l’Alzheimer // 21 septembre
Journée mondiale du coeur // 29 septembre

Mais attardons-nous aujourd’hui au cancer des ovaires.

 

Qu’est-ce que le cancer de l’ovaire?

Le cancer de l’ovaire est une tumeur maligne qui prend naissance dans les cellules de l’ovaire. Le mot « maligne » signifie que les cellules peuvent se propager (métastases) à d’autres parties du corps.

Des modifications dans les cellules épithéliales de l’un ou des deux ovaires causent parfois des tumeurs à la limite de la malignité. Cela veut dire que les tumeurs ressemblent à des tumeurs cancéreuses, mais qu’elles ne se sont pas propagées aux tissus voisins. Les tumeurs mucineuses ou les tumeurs séreuses en sont des exemples.

Dans certains cas, les cellules ovariennes modifiées peuvent se transformer en cancer de l’ovaire. Il existe 3 principaux types de cancers de l’ovaire, chacun d’eux prenant naissance dans un type de cellule différent de l’ovaire.

  • Les tumeurs épithéliales qui apparaissent dans les cellules épithéliales sont appelées carcinomes épithéliaux de l’ovaire. Le carcinome séreux est le type le plus courant de carcinome épithélial de l’ovaire.
  • Les tumeurs stromales se développent dans les cellules stromales. Les tumeurs de la granulosa sont le type le plus courant de tumeur stromale.
  • Les tumeurs germinales sont des tumeurs cancéreuses rares qui se forment dans les cellules germinales. Le dysgerminome et la tumeur vitelline en sont des exemples.

Signes et symptômes du cancer de l’ovaire

Un signe est un phénomène qui peut être observé et confirmé par un médecin ou un professionnel de la santé (une éruption cutanée par exemple). Un symptôme est quelque chose que seule la personne chez qui il se manifeste peut ressentir et connaître (la douleur ou la fatigue par exemple). Il est possible que le cancer de l’ovaire ne cause aucun signe ni symptôme aux tout premiers stades. Les symptômes apparaissent une fois que la tumeur s’est développée dans les tissus et organes voisins.

Les signes et symptômes du cancer de l’ovaire peuvent aussi être causés par d’autres affections médicales. Il est donc important de consulter un médecin si des symptômes inhabituels se manifestent.

Les signes et symptômes du cancer de l’ovaire sont entre autres ceux-ci :

  • saignement vaginal anormal
  • masse qu’on peut sentir au toucher (palpable) dans la région pelvienne ou abdominale
  • besoin d’uriner souvent (mictions fréquentes)
  • besoin pressant d’uriner (mictions urgentes)
  • constipation
  • changements digestifs (difficulté à manger, sensation de plénitude après un repas léger, brûlures d’estomac, gaz, difficulté à digérer ou nausées par exemple)
  • sensation de pression dans la région pelvienne ou abdominale
  • fatigue
  • douleur aux jambes, au bas du dos, au bassin ou à l’abdomen
  • ballonnement (enflure de l’abdomen)
  • douleur lors des rapports sexuels

D’autres signes et symptômes peuvent aussi se manifester en présence de certains types de cancer de l’ovaire. Les symptômes des tumeurs stromales sont entre autres ceux-ci :

  • puberté précoce
  • augmentation ou sensibilité mammaire
  • menstruations irrégulières chez les femmes préménopausées
  • légers saignements vaginaux chez les femmes postménopausées
  • durcissement des tissus du vagin chez les femmes postménopausées
  • caractères sexuels mâles secondaires (pilosité plus importante sur le corps et le visage, voix plus grave, calvitie hippocratique ou augmentation du volume du clitoris par exemple)

Les symptômes des tumeurs germinales sont entre autres ceux-ci :

  • puberté précoce
  • fièvre

Les signes et symptômes tardifs se manifestent quand la masse cancéreuse grossit ou se propage à d’autres parties du corps, dont d’autres organes :

  • accumulation de liquide dans l’abdomen (ascites)
  • accumulation de liquide autour des poumons (épanchement pleural)
  • perte de poids
  • occlusion intestinale
  • accumulation de lymphe (lymphœdème) dans les jambes

Statistiques sur le cancer de l’ovaire

Pour obtenir les statistiques sur le cancer les plus actuelles, les chercheurs se servent de méthodes statistiques pour estimer le nombre de nouveaux cas de cancer et de décès jusqu’à ce que les données réelles soient disponibles.

Incidence et mortalité
L’incidence correspond au nombre total de nouveaux cas de cancer. La mortalité correspond au nombre de décès causés par le cancer.

On estime qu’en 2015 :

  • 2 800 Canadiennes recevront un diagnostic de cancer de l’ovaire.
  • 1 750 femmes mourront d’un cancer de l’ovaire au Canada.

Risque (probabilité) d’être atteint ou de mourir d’un cancer de l’ovaire
Selon les estimations de 2010, on prévoit que, au Canada, environ 1 femme sur 71 sera atteinte d’un cancer de l’ovaire au cours de sa vie et que 1 sur 91 en mourra.

 

SOURCE : Société canadienne du cancer

Publié par Claudia Lefebvre / Publié le 01 Sep
  • Commentaires 0