Savoir être. Savoir faire.
Agréé par  
Suivez-nous!

Ostéoporose : L’importance de l’alimentation


Ostéoporose : L’importance de l’alimentation

Parmi les différents moyens de prévention existant pour éviter une déminéralisation osseuse excessive, l’alimentation joue un rôle de premier plan.

C’est en effet par le biais de l’alimentation que l’organisme couvre ses besoins en calcium qui constitue l’essentiel de la structure osseuse.

Sans une alimentation adaptée (en l’occurrence suffisamment riche en calcium), les carences finiront par se traduire par :

  • chez l’enfant : une mauvaise constitution osseuse ;
  • chez l’adulte : une décalcification susceptible d’entraîner une ostéoporose avérée.

L’alimentation joue donc un rôle fondamental en particulier pour éviter tout problème de pathologie osseuse :

  • au cours de l’enfance et de l’adolescence, périodes au cours desquelles se détermine le capital osseux (en fonction de l’héritage génétique de chaque individu) ;
  • au cours du vieillissement osseux (physiologique) pour limiter les risques d’ostéoporose

 

Des produits laitiers, oui.  Mais il y a autre chose aussi!

L’alimentation est essentielle pour apporter à l’organisme le calcium dont il a besoin.  Si on a pour habitude de tenir les produits laitiers pour de grands pourvoyeurs de calcium, il ne faut pas négliger les légumes qui peuvent également en contenir en grandes quantités.  De même, les fruits secs contiennent énormément de calcium ainsi que certaines eaux minérales.

La plupart des gens croient savoir que les produits laitiers (lait de vache) constituent les plus importants apports en calcium possibles. Ce n’est pas tout-à-fait vrai.  De plus, à la différence du lait proprement dit, certains produits laitiers peuvent être intéressants à consommer pour leur apport calcique.  Par exemple, le parmesan (1 350 mg), l’emmental (1 180 mg), le gruyère et le roquefort (700 mg) sont des fromages à considérer.

Côté légumes, particulièrement les légumes verts, nous en comptons un bon nombre qui devrait être ajouté à nos repas.  Par exemple  :

  • les épinards (en moyenne 210 mg de calcium pour 100 g)
  • le chou vert (environ 150 mg pour 100 g) dont le calcium est plus facile à absorber que celui des épinards
  • le cresson (100 g de cresson fournissent plus de 20 % de la ration quotidienne recommandée)
  • les brocolis (60 mg)
  • les poireaux, navets, asperges
  • les légumes secs tels que les pois chiches, les lentilles, les haricots blancs

Quant aux fruits, les fruits secs apportent un meilleur apport calcique.  Les fruits de mer sont également d’excellents choix.

Et pour accompagner le tout, prenez un bon verre de Perrier (150 mg)!

 

CONSULTEZ LE TABLEAU DES APPORTS NUTRITIONNELS EN CALCIUM CONSEILLÉS PAR GROUPE D’ÂGE.

TÉLÉCHARGER VOS GUIDES PRATIQUES!

Osteo_apport en calciumosteo_Omega 3osteo_vitamineD

Source : osteoporose.comprendrechoisir.com


 

VISITEZ LA SECTION RADIOLOGIE > OSTÉODENSITOMÉTRIE POUR EN APPRENDRE DAVANTAGE SUR L’EXAMEN DE LA DENSITÉ OSSEUSE.

VOUS AVEZ UNE PRESCRIPTION POUR UNE OSTÉO?  CONTACTEZ-NOUS, C’EST SANS FRAIS!

Publié par Claudia Lefebvre / Publié le 21 Juil
  • #alimentation, #calcium, #osteoporose
  • Commentaires 0